I L'autorité religieuse    I

            Les visites pastorales

 Les comptes-rendus de Visites Pastorales de Monseigneur de La Bouillerie en 1856, Monseigneur Leuillieux en 1876, Monseigneur Billard en 1889, nous décrivent les biens de l'église et l'état des bâtiments religieux, tels qu'en prendra possession le 1 er juin 1885 l'abbé Berenger Saunière.

             VIisite pastorale de Mgr de la BOUILLERIE, année 1856
                                         

 Monseigneur François Alexandre Marie Roulet de la Bouillerie est né le 1 er mars 1810. Nommé Evêque de Carcassonne le 8 février 1855, il succède à Monseigneur Henri Marie Gaston de Bonnechose. Le 3 février1855, il est élu mainteneur et prononce, le 11 juin de la même année un discours de remerciements ayant pour sujet "La Religion et l'Académie des Jeux Floraux. En 1872 il est appelé auprès de l'archevêque de Bordeaux comme coadjuteur avec survivance puis avec le titre d'archevêque de Perga "in partibus". Il décède à Bordeaux le 8 juillet 1882. Monseigneur de la Bouillerie au nom de Pie IX à présidé les cérémonies du couronnement de Notre-Dame de Marceille à Limoux  le 14 septembre 1862. 

Réponses aux questions relatives à l'état de la paroisse, rédigé par Barthélémy Pons, curé de la paroisse de Rennes-le-Château, du 1 er janvier 1836 à août 1878.
   Y a-t-il un presbytère dans la paroisse? Oui

Est-il en état? Il laisse à désirer pour l'intérieur, et la toiture est en très mauvais état.
Y a-t-il un jardin? Oui et non, car on ne peut donner le nom de jardin à un lopin de terre très aride.
L'église paroissiale est-elle en bon état? Elle est en assez bon état.
Qu'elle est la longueur de l'église? 15 mètres
Quelle est la largeur chapelles non comprises ? 5 mètres
Y a-t-il une tribun e? Oui
Y a-t-il un clocher? Oui
Combien de cloches? Deux cloches
La pierre sacrée est-elle entière? Il en est tombé une partie insignifiante d'un angle.
Y a-t-il des reliques dans la pierre sacrée, ainsi que dans les autels des chapelles? Oui je le crois
(L'abbé Pons parle très certainement des reliques qui auraient pu se situer dans la pierre sacrée du grand autel et dans celle de la petite chapelle et trouvées par l'abbé Saunière lors des travaux entrepris en 1887. On ne connaît pas l'origine de ces reliques et du Saint concerné)

En quel état et en quelle matière est l'appui de communion? En fer et en très bon état
Combien y a-t-il d'autels dans l'église? Deux
Sont-ils en bon état? Passable
Y a-t-il une sacristie? Oui
Est-elle humide? Oui
Y a-t-il dans la sacristie, conformément aux articles 50 et 51 du décret de 1809, une armoire fermant à trois clefs? Non, elle se trouve dans l'église au banc des marguilliers.
(On ignore ou se situait la sacristie a cette date. Vraisemblablement derrière le grand autel)

Les tableaux sont-il s décents et en bon état? Oui
Les statues ne sont-elles pas mutilées? Non
(on ne connaît pas l'emplacement et le nom des Saints ou Saintes)
Les fonts baptismaux sont-ils en bon état? Oui tout au plus
Le cimetière est-il clos avec murs? Oui, mais en mauvais état - Il est contiguë à l'église
Y a-t-il une croix au milieu ? Oui
Quels sont les vices dominants dans la paroisse? L'envie, la calomnie, la médisance
Y a-t-il longtemps que des missions ou prédications extraordinaires ont été données? En 1831

Carcassonne, L Pomiès, imprimeur de Monseigneur l'Evêque, rue de la Mai 50

           Visite pastorale de Mgr de la BOUILLERIE, le12 septembre 1856

   L'An mil huit cent cinquante six et le douzième jour du mois de Septembre. Nous Evêque de Carcassonne, nous sommes transportés dans la paroisse de Rennes, canton de Couiza de notre diocèse, pour y faire notre visite, dûment indiquée à cejourd'hui, tant pour le spirituel que pour le temporel, accompagné de M.Adolphe Sicart, chanoine. Avons été reçu, à notre arrivée, par M le curé et M le Maire de la dite paroisse, et conduit processionnellement en l'Eglise paroissiale dudit lieu, où étant, après les prières ordinaires, avons procédé à notre visite et avons trouvé le tout en l'état indiqué ci-dessus

N°1- Les fonds du Baptême doivent être décorés d'un tableau
N°2- L'escalier de la chaire est en mauvais état
N°3- L'autel et le tabernacle ont besoin d'être restaurés.
N°4- Il manque un drap des morts
N°5- Il est à désirer que le ciboire soit tout en argent
N°6- La sacristie est insuffisante et il est urgent d'exécuter le projet qui la concerne
N°7- Le presbytère a besoin d'être restauré, le nombre de chambres est insuffisant
                                      
           Visite pastorale de Mgr LEUILLIEUX paroisse de Rennes-le-Château, année 1876
                    

  L'An mil huit cent soixante seize le vingt troisième jour du mois de mai, Nous, Evêque de Carcassonne, nous sommes transportés dans la Paroisse de Rennes le Château, Doyenné de Couiza de notre diocèse, pour y faire notre visite, dûment indiquée à ce jourd'hui, tant pour le spirituel que pour le temporel, accompagné de Mr l'Abbé Siruguet notre secrétaire particulier et de M Pouget curé doyen de Couiza.
Avons été reçu, à notre arrivé par Mrs les Curés de Coustaussa, de Luc sur Aude et de Serres et Saugraigne, Mr le maire nous a reçu et conduit processionnellement en l'Eglise paroissiale du dit lieu, ou religieusement étant, après les prières ordinaires, avons procédé à notre visite et avons trouvé que l'église est insuffisante à contenir le nombre des habitants et que, d'ailleurs, elle tombe de vétusté. Malgré les essais de restauration qu'y a fait M.Le Curé, durant le cours de son long ministère dans cette paroisse, il nous paraît difficile de ne pas obliger la population à reconstruire cette Eglise en entier, toutefois, nous nous réservons d'étudier la question plus à fond, et nous nous bornons à déclarer aujourd'hui qu'il est absolument indispensable de pourvoir l'Eglise d'une sacristie, d'un maître autel en pierre dure et d'un tabernacle convenable, d'un baptistère, d'une chapelle dédiée à la Ste Vierge, d'une nouvelle chaire et d'un confessionnal dont la grille aura des ouvertures plus étroites. Nous rendons grâce à Mr le Curé pour la sollicitude avec laquelle il a pourvu la Fabrique de vases sacrés et d'ornements convenables et suffisamment nombreux;les nappes d'autel sont en très bon état; il est à désirer que les purificatoires soient renouvelés suivant les dimensions prescrite par la Ste Liturgie.
Le presbytère n'a pas le nombre de chambres nécessaires.
François de S. Albert Evêque de Carcassonne 
Carcassonne, F.Pomiès, imprimeur de Monsieur l'Evêque, rue de la Mairie, 50


            Visite Episcopale de Mgr BILLARD, année 1889


  
- Clergé paroissial
Nom, prénoms de Monsieur le Curé. Bérenger Saunière

Lieu de son origine et date de sa naissance: né à Montazels le 11 avril 1852

  II- Presbytère

Quelles sont les personnes qui y habitent avec M. le Curé? Une tante, Rose Saunière, veuve Sylvestre
Quel est leur âge et leur conduite? 75 ans, conduite exemplaire, fait la communion deux fois par semaine…
Quelles réparations a-t-on faites au presbytère depuis la dernière visite? Aucune
Quelles sont celles qu'il faudrait y faire? 1° Cuisine et salon à réparer – 2° Escalier à renouveler – 3° Fenêtres vermoulues à refaire – 4° Une chambre de plus. Enfin pendant l'hiver ou la suite de pluies abondantes, les murs du premier côté nord sont tous humides d'eau. En résumé le presbytère est en très mauvais état

  III Eglise

Y a-t-il de nouvelles réparations à faire, aux murs, à la voûte,au plafond, au pavé, aux portes et aux fenêtres, à la toiture et au clocher?
1° Les murs à l'intérieur passables; à l'extérieur pitoyables – 2° Voûte à régulariser et à blanchir, 3° Pavé passable – 4° Porte d'entrée à refaire – 5° Fenêtres, une neuve les deux autres en assez bon état- 6° Toiture en très mauvais état- 7° Clocher réparé à l'extérieur, mais laisse beaucoup à désirer à l'intérieur.
Les réparations demandées pour la sacristie ont-elles été faites? Oui la sacristie a été reconstruite
Que reste-t-il à y faire? Une commode pour renfermer les ornements, linges et vases sacrés.

Mobilier

Quelles sont les modifications apportées depuis la dernière visite:
Aux autels: 1° L'autel de la Vierge a été enlevé – 2° Le maître autel est tout neuf
Au Tabernacle; Neuf
Aux Vases sacrés: très convenables
Aux linges des Autels; Bon état mais pas nombreux 
Aux Nappes de Communion; très bon état
Aux Rochets et Surplis pour les prêtres; 3 surplis dont un pour le confessionnal
Aux Surplis et soutanes des Chantres et des Enfants de chœur; les surplis et soutanes des enfants de chœur sont dans un assez bon état.
Aux Chasubles, Chapes et Dalmatiques; 1 une chasuble drapé d'or en assez bon état – 2 chasubles blanches idem, 2 noires idem; 2 rouges idem, 1 violette presque neuve; 1 verte passable, le reste est à réparer ou hors de service. Pour les Chapes, 2 noires dont une neuve, 2 blanches en très mauvais état.
Aux Stalles; Sièges et banquettes du sanctuaire, au Lutrin; 1° Stalles il n'en existe pas encore – 2° Sièges et banquettes et lutrin neuf
Aux Fonts-Baptismaux; lambrissés mais pas encore fermées par une grille
A la Chaire; il n'en existe pas encore, l'ancienne ayant été enlevée à cause de son mauvais état.
Aux Confessionnaux; en assez bon état
A la Tribune; la même n'est pas solide
Aux appuis de Communion; bon état
Aux Croix placées sur les autels; bon état
A la Lampe du Saint Sacrement; presque neuve
Aux Reliquaires; convenable
Au Chemin de Croix; Convenable
Aux tableaux et statues; trois tableaux presque neufs, statue de la Vierge laisse à désirer
Aux chandeliers des Autels et à ceux des Acolytes; en bon état
A la Croix processionnelle; bon état
Au Dais ou à l'Ombrellino; assez convenable
Aux Encensoirs et Porte-Missels; passables
Aux Canons d'Autel; Il y en a de neufs, les autres auraient besoin d'être rafraîchis.
Aux Bénitiers; neuf
Aux livres de chant; l'antiphonaire et les livres processionnaux en assez bon état, les autres sont très vieux
Au Cierge pascal et à son chandelier, Il n'en existe pas
Au Triangle pour les Cierges des Ténèbres; en bon état
Aux appareils pour l'éclairage de l'église; il n'y en a pas
Au banc des Marguilliers et à celui des autorités; neuf
Aux Orgues ou à l'harmonium; il n'y en a pas
Aux meubles des la sacristie pour chasubles, Chapes, Dalmatiques etc..1 de neuf et une commode restaurée
Aux armoires, destinées à renfermer les Vases Sacrés, les Corporaux et purificatoires, les autres lignes, le Pain et le Vin du sacrifice, les Registres, les Authentiques des reliques, et les Actes officiels de l'Evêché; il n'en existe pas
A la Fontaine et aux Manuterges qui doivent servir avant et après la messe; en bon état
Au Prie-Dieu; passable
Aux placards pour les Rochets, Surplis, Mozettes et Vêtements de MM. Les Prêtres; pour les Surplis, Soutanes et Vêtements des Chantres et Enfants de chœur, ou Suisse et du Bedeau; pour le Dais, le Catafalque, les Torches, Bouquets de fleurs etc…; une armoire renferme tous ces objets
A la grille pour la confession des personnes sourdes; neuve
A l'armoire à trois clefs; Il n'en existe pas
Aux Tableaux des prières pour la Messe; des Fondations; des Expositions et bénédictions du Très–Saint Sacrement, de l'érection d'un Chemin de la Croix; Tableau de l'exposition et bénédiction du Saint-Sacrement en bon état.
Les réponses aux questions des huit feuillets de cette visite épiscopale sont écrites de la main du Curé Bérenger Saunière

Aucune annotation concernant le Cimetière

Date de dernière mise à jour : jeudi, 04 Juillet 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×