I Famille de Nègre I        I Famille Saunière I         I Famille Denarnaud I

    I Le château des Hautpoul I      

                          La famille d'Hautpoul

armes-hautpoul.jpg    
La maison d'Hautpoul, est l'une des plus ancienne noblesse du Languedoc, originaire d'Aussillon, près de Mazamet dans le Tarn.   

  La branche Hautpoul-Rennes naît de l'alliance en 1422 entre Pierre Raymond  d'Hautpoul et Blanche de Marquefave (fille de Jacques de Marquefave et Jeanne de Montesquieu), descendante des Voisins, qui lui apporte en dot la seigneurie de Rennes.    La branche d'Hautpoul s'étaient  en 1739.         Elisabeth d'Hautpoul, dernière survivante , décède en 1820.     Les armes des Hautpoul: "d'or à deux fasces de gueule accompagnées de six coqs de sable crêtés, bardés et becqués de gueule posées 3,2 et 1"
        
         
                                       Acte de mariage de Joseph d'Hautpoul et Marie d'Hautpoul Blanchefort     

mariage-marie-de-negre-d-ables-hautpoul-1.jpg     L'an mil sep cent cinquante deux et le vingt sixième jour du mois de septembre, après avoir fait la publication d'un ban le vingt quatrième dud. mois, quatrième dimanche du courant, du futur mariage entre messire Joseph Marie d'Hautpoul, fils légitime et naturel de messire Jean Antoine d'Hautpoul, chevalier, marquis d'Hautpoul, et de feu dame noble Catherine de Bermond de Puyserguier, de la paroisse dud. Hautpoul-Félines, diocèze de St-Pons, d'une part, et demoiselle noble Marie d'Hautpoul, fille légitime et naturelle de messire François d'Hautpoul, chevalier, marquis de Blanchefort, et de dame noble Marie de Negri d'Ablès (1), d'autre part, au prone de la messe paroissielle, réverendissime père en Dieu Monseigneur l'évêque et comte d'Allet ayant donné dispense du second et troisième ban, comm'il paroit par ses lettres en forme du vingt deuxième du courant, insinuées et conterollées le même jour au bureau des insinuations du présent diocèze; et semblable publication ayant été faite en l'église paroissielle du lieu d'Hautpoul-Félines, avec même dispense du second et troisième ban accordé par Monseigneur l'évêque de St-Pons, comme il conste par ses lettres en forme du dix neuvième du présent mois duement insinuées et conterollées au greffe des actes eclésiastiques du diocèze dud. St-Pons et visées par mond. seigneur évêque et comte d'Allet,ayanrt gardé le tout devers moy, ensemble le certificat de kla publication d'un ban faite audf. lieu d'Hautpoul par Mr Cresme, prêtre curé, lequel certificat a été visé par mes. seigneurs évêques, et ne s'y étant trouvé aucun empêchement de part ni d'autre, mod. réverendissime père en Dieu Monseigneur l'évêque d'Allet a procédé à la célébration du mariage, et ayant interrogé les parties et reçu leur mutuel consentement les a solennellement conjoints par paroles de présent, en présences de Mr Pierre Félix Mercier, prêtre, résidfent à Allet, Mr Jean Rougeat, notaire royal de Peyriac, résident aud. lieu, Mr Pierre Laran, avocat en Parlement, résident à Quillan, et du Sr Barthelémy Captier, habitant Rennes, pris pour témoins, signés avec messire François d'Hautpoul, marquis de Blanchefort, dame Marie de Négri d'Ablés (1), père et mère de l'épouse, Monseigneur l'évêque et comte d'Allet, procureur fondé de messire Jean Antoine d'Hautpoul, père de l'époux, le. seigneur et dame épouse, autres parents, et nous curé dud. lieu."
                La transcription du texte est conforme à l'original.

lacte-deces-marie-de-negre-d-ables-1.jpg

     
(1) Marie de Négri d'Ablès; Dame de Blanchefort, seigneuresse de la paroisse de Rennes-le-Château,est décédée à Rennes-le-Château le 17 eme jour du mois de janvier 1781, à l'âge de 61 ans.

                                                                                                               _____________________________________                                                                                                 

                                                     Le fief de Montferrand 

tombe-urbain-de-fleury.jpg   La transcription du texte est conforme à l'original.Le fief de Montferrand, de la communauté des Bains et du château de Blanchefort, appartenaient au XVIII e siècle à Messire François d'Hautpoul, marquis de Blanchefort.
Les sources thermales de la communauté des Bains passèrent en la possession de Messire Joseph d'Hautpoul, chevalier, marquis d'Hautpoul, qui épousa le 26 septembre 1752, sa cousine, noble Marie d'Hautpoul-Blanchefort, comme il est fait état dans l'acte de mariage.

 Du mariage de Messire Joseph-Marie d'Hautpoul, avec demoiselle Marie d'Hautpoul-Blanchefort, sa cousine, naquit demoiselle Anne-Gabrielle-Elisabeth d'Hautpoul-Blanchefort, seigneuresse de Blanchefort, Rennes-les-Bains, Rennes-le-Château, Montferran....
 Cette dernière fut épousée par Messire Paul-François-Vincent de Fleury, originaire de la communauté de Caux qui se trouve aujourd'hui dans le département de l'Hérault.
Messire P-. Vincent de Fleury eut deux fils qui en 1793 furent expropriés, pour cause d'émigration, des biens qu'ils possédaient, entre autres de ceux des Bains (terres, habitations, sources thermales), que dame Anne-Gabrielle-Elisabeth d'Hautpoul Blanchefort avait portés en dot à M.. P-F Vincent de Fleury.
L'un deux, Paul Urbain de Fleury, né en 1778, racheta le 27 floréal an IV, ces propriétés vendues comme biens nationaux.

Paul-Urbain de Fleury épousa dame Henriette de Girons et mourut le 7 août 1836 à Rennes-les-Bains, à l'âge de 58 ans.
Son fils Henry-Paul-Elie de Fleury, né en 1820 mourut le 10 septembre 1875 à Rennes-les-Bains, à la survivance 1° de ses quatre enfants: Gabrielle, Louise, Jeanne et Geneviève; 2° de sa veuve Jeanne de Castillon de Saint-Victor.
Ses biens et les établissement thermaux en particulier furent vendus à la barre du tribunal civil de Limoux le 11 juillet 1884 et adjugés à ses filles aînées, Gabrielle et Louise de Fleury. Mais les adjudicataires n'ayant pas satisfait aux conditions du cahier des charges, les biens et leurs dépendances furent vendues sur folle enchère, le 7 juin 1189 à MM Coll, Satgé et Bories.
                                      Tombe de Paul-Urbain de Fleury,cimetière de Rennes-les-Bains

                                                    Sépulture de François d'Hautpoul

            hautpoul-st-martin1-3.jpg            hautpoul-st-martin-2-2.jpg

        Eglise Saint-Martin de Limoux, chapelle Saint Sébastien, aujourd'hui Sainte Catherine, repose depuis 1753 le corps de François d'Hautpoul dernier seigneur de Rennes.
              Au cours de travaux de restauration en 2005, de la chapelle Sainte Catherine, anciennement consacrée à Saint Sébastien, ont été murés deux anciens enfeus, dans l'un, cité dans l'acte ci-dessous reposaient les restes de François d'Hautpoul, baron de Rennes et d'Aussillon, Seigneur du Bézu et Montferrand Marquis de Blanchefort.        
   François d'Hautpoul petit fils de Blaise 1 er d'Hautpoul (1) , baron de Rennes et Aussillon, seigneur du Bézu a son nom étroitement lié par certains auteurs de l'affaire de Rennes qui n'ont pas hésité à l'associer à la découverte en 1645 par le berger Paris d'un trésor inestimable découvert sur ses terres. Trésor dans lequel il aurait puisé durant des années et se serait enrichi.

                                                                                            
                                                      sepulture-f-hautpoul-2.jpg 
 

«L'an mil sept cent cinquante trois et le seizième jour du mois de may a esté enterré dans la chapelle de Saint Sébastien de l'Église paroissiale de Saint Martin, Messire François d'Hautpoul marquis de Blanchefort, Seigneur de Rennes et d'autres places âgé de soissante quatre ans époux de Dame Marie Denègre D'ables. Etant décédé le quiziesme jour du présent mois dans la maison de M. Grégoire Fourn Lieutenant principal au Sénéchal et présidial de cete ville; après avoir reçu les Sacrements. Présens François Regnault et un tonsuré et Pierre Garrigue avec moy. Curé».                                                             

               Une théorie dénuée de tout fondement historique.
 (1) René Descadeillas, Conservateur de la Bibliothèque Municipale de Carcassonne, dans son ouvrage «Rennes et ses derniers Seigneurs - Éditions Privat- Toulouse- 1964- pp33 . 53 et 54  compulsant des actes notariaux apporte la preuve que Blaise d'Hautpoul vécut dans le besoin toute sa vie et qu'a sa mort en 1694, il était très endetté.    Dettes qu'il transmit à sa descendance François d'Hautpoul

   En 1674, Antoine d'Hautpoul, seigneur de Rennes, bléssé à la machoire gauche d'un coup de mousquet alors qu'il combat à la bataille d'Holzen, ordonne par testament le lieu de sa sépulture. Son corps est inhumé dans l'église du couvent des Cordeliers à Limoux, tandis que son  coeur est conservé dans la chapelle de Notre-Dame de Marceille.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 04 Juillet 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×