I Le jardin de la Vierge I

                   Le démontage du pilier

depose1.jpg   depose2.jpg
 Dépose du pilier du jardin de la vierge
  le 29 mai 1993 en présence de MM Pujol (Maire), Alain Chatillon, Henri Fatin, Marcel Captier.

depose-3.jpg     Lorsque Saunière découvre ce pilier dans l'église, celui-ci soutient la table d'autel. Les dessins usés par le temps, il décide de faire retracer les contours et les accentuer et y fit graver la dédicace: " Mission 1891" et le fit placer à l'envers dans le jardin. 
Louis Fédié (Notice historique sur les comtes de Razès) nous dit que Rennes, dés l'époque wisigothique, possédait deux églises, l'une dédiée à Sainte Marie, l'autre à Saint Jean Baptiste. Nous voulons bien croire Fédié, mais où a-t-il puisé ses sources?
  La mémoire collective parle d'une présence attestée en 1754 
d'église ruinée, sous le vocable de Saint-Pierre" et d'une église  primitive qui se trouvait autrefois à l'entrée du village, du côté du château et que la croix qui la situait à l'entrée du village a été déplacée pour le passage de la route actuelle.
  Concernant l'existence d'un édifice du culte qui serait antérieur  à l'an 1000  le seul indice possible pourrait être fourni par la découverte, en réemploi, dans l'actuelle église Sainte Marie-Madeleine d'un pilier d'autel décoré sur la face centrale d'une croix pattée et bouletée accostée de l'alpha et l'oméga et sur les côtés d'entrelacs classiques. 
  En Languedoc occidental, l'image de la croix processionnelle à branches égales est régulièrement associée aux édifices religieux cités à l'époque carolingienne. Nous trouvons prés de Limoux, à Vendémies , à  Saint Polycarpe et entrée du cimetière de Rennes-les-Bains le même style de pilier et décor stylisé. Ces sculptures se situent entre les VI eme et VIII eme siècles (voir page précédente)  

autel-10.jpg                 depose-4.jpg      depose-7.jpg                                                                            

                  depose6.jpg       depose-8.jpg

         La statue de Notre Dame de Lourdes repose aujourd'hui sur une copie du pilier.
         L'original  déposé au musée.

               Photos - © Copyright André Galaup                                                                                                                 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : jeudi, 04 Juillet 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×