I L'église  I

                         La sacristie

 sacristie.jpg                                   

 

 

 

 

 

 

 

        La sacristie vue depuis le jardin du calvaire

vitrail-sacristie.jpg           

Lors de la visite pastorale de Monseigneur Leuillieux en 1876 il est indiqué sur le compte rendu "qu'étant donné que l'église de Rennes tombait de vétusté, il était indispensable de pourvoir l'église d'une sacristie".
 Y-a-t-il une sacristie? Oui et non, elle est très petite, très humide, insuffisante, il n'y a qu'une commode et qu'une encoignure et étant située derrière le retable du Maître Autel, elle fait naturellement partie du sanctuaire.
  Il est urgent d'exécuter le projet qui la concerne, avait dit Monseigneur, d’où l'achat par la municipalité du terrain pour en construire une neuve (coût 1500 francs) la commune fournira le terrain, journées et matériaux 4427 francs. En 1880, la sacristie est construite et payée 4427 francs..
 Comme ameublement Saunière va commander un meuble en chêne du Nord à deux corps (coût 800 francs) –Plusieurs placards en pain du Nord (coût 190 francs) pour le mobilier de l'église- Porte manteaux , une glace, une fontaine avec mention pour les essuie-mains "Ante Missam, Post Missam"(coût 60 francs) -Deux calices dorés, un ostensoir doré, une garniture d'autel (coût 270 francs)

 vitrail-gp-feur.jpg La signature d'Henri Feur - Bordeaux 1876
Dans la sacristie un très beau vitrail du Christ en croix et la signature Henri Feur à qui l'on doit tous les vitraux.
Ce vitrail  s'éloigne de la représentation traditionnelle des scènes de la crucifixion.

 

 



                       sacristie-1.jpg   sacristie-2.jpg  sacristie-3.jpg

Date de dernière mise à jour : vendredi, 05 Juillet 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site